On (re)voit ses classiques : Frida & The Truman Show

by - 18:27

Parce que c'est dans les vieux pots que l'on fait les meilleures confitures, on voit ou revoit ses classiques aujourd'hui sur le blog avec deux films incontournables. L'un pour les amateurs d'art, l'autre pour ceux qui aiment se pencher davantage sur la psychologie humaine.


FRIDA (2003) - En tant que fan de l'art de Frida Kahlo, je me devais donc de regarder ce biopic. Selma Hayek qui incarne l'artiste peintre mexicaine y est tout à fait bluffante. Il faut dire que les mises en scène et les costumes sont très proches de la réalité. De nombreux thèmes sont abordés dans ce film, comme l'art surréaliste, le communisme et la bisexualité. L'histoire de Frida nous amène également vers ses relations tumultueuses avec Diego Rivera et Léon Trotski. Un plongeon au coeur de l'histoire de la Mexicaine, qui n'est pas sans nous rappeler à quel point Frida se battait, contre la maladie mais aussi pour la situation des femmes. Un film à voir ou à revoir sans plus attendre !


THE TRUMAN SHOW (1998) - "Quoi, t'as jamais vu The Truman Show ?!" Hé beh oui, mais j'avais 4 ans quand le film est sorti, donc bon... Et pourtant, il faut dire que ce film, dont le personnage principal est interprété par Jim Carrey, est encore tellement valable de nos jours, peut être même davantage que l'année de sa sortie. Pour celles et ceux qui ne connaîtraient pas, Truman est un homme avec une vie propre, calme et rangée. Il habite un joli pavillon dans une station balnéaire, a un travail en tant qu'agent d'assurances, est marié et toujours de bonne humeur. Puis un jour, il se sent de plus en plus mal dans sa vie et a besoin d'évasion. C'est quand il tente d'échapper à son quotidien qu'il a l'impression que chacun joue un rôle. Tout le monde agit de façon à l'empêcher de partir. Mais pour quelle raison ? Je vous laisse le découvrir. Ce film vu avec un œil neuf, évoque le fait que beaucoup de choses sont surfaites aujourd'hui. D'un côté, les uns se jouent du malheur des autres, et d'un autre on y aperçoit que la publicité est omniprésente, tout comme le mensonge et le faux. Il nous fait comprendre que c'est à chacun de faire en sorte que ce monde soit davantage vrai, en empruntant une réelle porte de sortie et en pratiquant un changement radical. Une très bonne méditation.

Et toi, c'est quoi ton grand classique ?

You May Also Like

0 commentaires